L’émotion se ressent au niveau de la poitrine et déclenche une série de phénomènes physiologiques. La plupart d’entre nous subissons l’émotion et la vivons plutôt négativement. Or, elle peut être une sensation indicatrice. Ce qui est amusant, c’est que le dictionnaire français définit l’émotion comme un trouble // Trouble subit, agitation passagère causée par un sentiment vif de peur, de surprise ou de joie // Alors que la définition en anglais, plus proche de la réalité, parle d’un ressenti …// un fort ressenti provoqué par une circonstance, une sensation avec d’autres. // Nous tirerons profit à modifier notre point de vue pour mieux comprendre l’utilité de cette sensation. Une fois encore, c’est l’exemple de la nature qui guide le permaculteur. En effet, la nature n’a pas créé sans raison quelque chose d’inutile, de négatif ou de destructeur. Alors, quelle est la fonction précise de l’émotion ?

  • Les outils de la permaculture humaine apprennent à vivre en symbiose avec nos émotions, qu’elles soient négatives ou positives. Leur utilité est prépondérante pour pulser notre évolution.

Le rôle de l’émotion:

La question à se poser ici est :  À quoi sert l’émotion ? Posez-vous un instant cette question, et fermez les yeux. Répondez pour vous : à quoi sert l’émotion dans ma vie ou dans la vie en général ? Quel est son rôle ? 5 minutes, pas plus.

  • Prenez le temps d’inscrire ce que vous avez trouvé dans votre cahier de bord si vous en avez un (ce que nous vous suggérons vivement dans cette transition). Poursuivez la lecture. Vous verrez c’est riche en révélations …

Dans le mot émotion, on entend “motion”, en anglais mouvement. L’émotion a pour rôle profond de nous faire “bouger”: Choisir de se sauver en courant; ou avancer ou reculer, ou ne rien dire ou ? … Dans tous les cas, l’émotion nous fait bouger et passer à l’action.

Les états émotionnels et instinctifs des végétaux et des animaux les protègent des agresseurs ou attirent des situations assurant la
continuité de leur espèce. Pour l’humain, c’est la même chose. L’émotion ressentie le propulse dans l’action pour bâtir des écosystèmes et exprimer sa raison d’être en tant qu’espèce. Le défi est de savoir la gérer pour qu’elle ne génère pas la surréaction voire la perte de contrôle.

Les sensations physiologiques d’une émotion sont inévitables. Les battements cardiaques s’accélèrent, la gorge devient sèche, les mains
sont moites, les larmes ou le fou rire surgissent, le cerveau perd ses moyens…

  • Nous vous proposons de découvrir lors de nos formations ce processus de signaux déclencheurs. Le secret pour stabiliser l’émotion
    vécue est la respiration. Auquel s’ajoute la nourriture artistique avec entre autres, les impressions captées par nos cinq sens.

Nous ne subissons pas l’émotion, nous la vivons pour nous permettre de
passer à l’action !

Si l’artiste semble parfois tourmenté par une surcharge émotionnelle, il ne peut l’éviter. Cela fait partie de son chemin vers la création
artistique.

L’œuvre artistique, si elle touche celui qui la ressent, va muscler et stimuler l’émotion dans sa poitrine. Cette sensation s’enregistre dans
le moteur émotionnel qui se “fortifie “ et active la créativité du “profil de niches” de chacun. À l’instar d’un muscle que l’on travaille et qui devient plus fort. La civilisation grecque a eu son apogée grâce à cet engouement pour l’art, élément majeur de leur culture.

Niche | L’artiste

Son besoin fondamental
Nourrir sa pièce artistique de l’émotion par le biais de la composition ou du médium d’expression qu’il utilise et qu’il maîtrise.
Ce qu’ils/elles apportent au monde
L’art, qui nous touche répétitivement est semblable à des poids et altères émotionnels pour ‘’muscler’’ ou stimuler l’émotivité de celles et ceux qui l’observent ou le vivent. Sans les artistes, les autres profils pourraient se perdre avec obsession dans les détails de leur niche personnelle. L’ART, détend l’esprit et le corps, stimule la capacité d’aimer et fait du bien à l’âme.
Où les trouve-t-on dans cette société ?
Ils sont partout dans des médiums d’expression infini. La musique autant que l’expression des sons, la création d’instruments ou d’objets, l’artisanat, la grande cuisine,  la poésie, l’expression théâtrale, le cinéma, la photographie… La peinture autant que l’expression de la couleur, de la lumière … La danse dans la variété infinie de son expression… sans oublier  l’artisanat, la création d’objets, de bijoux…

Exemples connus
Salvador Dali, probablement : Artiste – embellisseur – et ? Pas définie.
Vincent Van Gogh, probablement : Artiste -et ? Pas définie.
Michael Jackson, probablement : Artiste, – embellisseur – concepteur
designer ..
Louis Armstrong, probablement : Artiste, – propagateur de bonheur –
social –

NB : N’oublions pas que nous sommes tous unique. Les sous-niches prédominantes se fusionnent pour créer un profil propre à chacun.

Faites le test gratuitement pour découvrir votre niche écologique